Un robot peut-il remplacer un chirurgien ?

Un robot peut-il remplacer un chirurgien ?

Les robots sont de plus en plus sollicités dans le domaine médical, en particulier en chirurgie. Leur efficacité a été prouvée à maintes reprises au fil des années. On peut donc s’interroger si un robot peut réellement remplacer un chirurgien de nos jours, ou dans un futur proche.

Le fait est qu’aujourd’hui, un robot peut être un excellent assistant pendant une intervention chirurgicale, mais qu’il ne peut encore se substituer entièrement à lui.

Le robot Rosa et la chirurgie

Rosa est ce célèbre robot qui a fait parler de lui en assistant efficacement les chirurgiens durant certaines opérations du cerveau et de la colonne vertébrale.

Il a été conçu par la société Medtech, depuis cédé à Zimmer Biomet. Mais son fondateur, Bertin Nahum, a créé une nouvelle société, dénommée Quantum Surgical et située à Montpellier. Cette société est dédiée à la fabrication d’outils intelligents uniquement consacrés à la chirurgie médicale. Bertin Nahum met son expertise dans le domaine de la santé pour fournir des produits technologiques de pointe aux chirurgiens. La mise au point d’un robot entre dans ses objectifs permanents, croyant fermement en son efficacité.

La place du robot dans le monde de la chirurgie

Aujourd’hui, le robot en chirurgie n’est plus de la fiction mais bien une réalité qui se chiffre à plus de 20 milliards de dollars à l’échelle mondiale. C’est un marché à fort potentiel et de nombreuses sociétés sont en lice. Un robot sera prochainement à l’œuvre aux côtés d’un chirurgien pour la chirurgie en ORL, en chirurgie digestive, cardiaque et en neurologie. Aussi, beaucoup de patients s’attendent à profiter d’une chirurgie assistée par un robot, plus sûr avec une qualité de soins plus élevée. Mais il restera à sa place et ne risque pas avant longtemps de remplacer un chirurgien.